Soirée Spozzle sous Opium

Publié le par Olaf Boldeche

Tamanoir-TheMule-Bo.jpgJ'arrive hier au Réservoir avec l'idée vague d'imbiber l'éponge qui me sert de cerveau. Mes espoirs éthyliques meurent à peine la porte franchie. La salle est bondée, pas moyen de trouver une table pour m'écrouler, le bar disparaît sous les corps avachis, j'dois me contenter du troisième rang des soiffards, en espérant que le barman me remarque avant la fin de la semaine. Sur scène, personne. Pourtant je discerne une voix amplifiée par-dessus le bazar des conversations. Quelqu'un semble prononcer un discours, insensible aux bruits de verres et de bouteilles entrechoquées. Je finis par apercevoir le beau parleur, un projecteur en pleine gueule, un livre à la main. Et là, je parviens à faire le lien, sans adjuvant extérieur, tu noteras la performance, un simple choc de neurones, deux ou trois synapses qui haussent le sourcils et paf : Opium = magazine littéraire. D'où les lectures publiques. Les groupes sont là pour habiller, passer le temps, faire l'entracte. Le concept me laisse de marbre.
 
Heureusement les Boboys déboulent rapidement, mini-set, belles cravates, maxi-patate. Trente minutes pour faire adhérer les intellectuels au concept, un putain de final d'enculé de sa mère, Happy Song accolé à Mary P. Trop peu mais trop bon. Après je file fissa vers le métro, raté, le dernier vient de passer. Le Vélib ? Dans le cul, j'ai du laisser ma CB à la maison. J'ai du me taper Bastille-Stalingrad à pied, j'ai adoré. Tu comprendras que je m'étende pas trop la dessus. C'est private, porte fermée sur l'intime, ça regarde juste mes Superstars et moi.
 
Après j'ai mis en ligne les photos du Poulpe du live au Tamanoir, dans la colonne juste à coté. Ça me semblait indispensable vu que ce coir le concert, j'l'avais passé dans ma caisse, coincé dans les embouteillages. Pas de remarque à faire non plus là-dessus. Merci.

Commenter cet article

Seb 30/10/2007 20:03

Dictafone et Bo ? De la puissance.

Olaf Boldeche 28/10/2007 15:51

Thanxxxxx !!!!!!!

calim&ro 27/10/2007 21:16

Eh ! Boboys... You're so fantastic on stage ! Traduction (rapport aux intermèdes d'hier) : Je confirme : comment ça déchire sa race grave !

calim&ro 27/10/2007 21:16

Eh ! Boboys... You're so fantastic on stage ! Traduction (rapport aux intermèdes d'hier) : Je confirme : comment ça déchire sa race grave !