Prison break dance

Publié le par Bo

Les scientifiques l'ont prouvé : la vie commence avec la cellule. Armé d'une petite cuillère , je tente de me libérer de mon milieu, de ma famille, mon lüger chargé à blanc tente de fumer les parents, abbatre une partie de l'enfant jusqu'à ce que mon histoire me rattrape toujours en se foutant de ma petite gueule de bois. Pour les vacances d'été , je ferai un ego-trip, un petit voyage autour de ma petite personne vénérée. Je pars seul bien évidemment et je rentre seul. Je me rends compte qu'il n'en a de toute façon jamais été autrement. Je prendrai des photos que je me montrerai. Je me ramenerai des souvenirs locaux qui sont toujours un peu moches et dont on ne se sert jamais , mais je les laisserai sur une étagère pour me prouver que j'y suis bien allé. ça prendra la poussière et puis un de ces 4, j'les néttoierai un peu avec un petit sourire en coin. Je trafiquerai un peu ma mémoire pour faire semblant que , c'est ce qu'il y avait de mieux. Je me mentirai une énième fois et cette fois je finirai peut-être par me croire. J'apprendrai les danses locales que je testerai lors d'une prochaine soirée mondaine. Mes camarades se l'appropriront et au final , on ne se souviendra pas vraiment d'où vient cet audacieux mélange de jerk et de rumba-palpée-roulée. Je laisserai beaucoup de monde sur le bord de la route parceque ma fiat uno n'a qu'une place. Si je sens un besoin urgent de m'entourer, je formerai une armée. Pour les combats , je resterai toujours en retrait à admirer mes nouvelles chaussures rouges. Qu'est devenu Mounia des what 4 ?

Publié dans Bo n'a rien à dire

Commenter cet article