Montagne rousse

Publié le par Bo

Montée, montée, aaahhh, splotch, déscente, déscente, déscente,aaaahhh, paf, montée, montée etc.... Mon 3ème album doit être revu complètement, je n'ai fait que bégayer, il faut absolument que je crache un mollard digne de ce nom. Allez, zou, les bouics-bouics à la poubelle et faisons de la musique audible avec des textes pareils. Entre perdu et sur-excité, c'est quoi comme état ? Perdixcuté. You can do it, you can do it, yes , you can, you can do it , you can do it , cause that's the plan. C'est marrant une société qui loue la win, alors que moi, c'est dans la reconnaissance de la loose que j'suis l'plus enthousiaste. Shiva my love, détruire pour mieux reconstruire. Aré , aré ram, ommmm. Ce soir, j'ai regardé le foot ( tribale je suis, je le reconnais  , ô lécteur invisible ou inexistant) et en voyant Beckham , le mari de Posh, j'me disais: c'est marrant , les footballers , c'est comme des rocks-stars mais qui font pas du rock, mais qui jouent bien au foot comme des footballers. Et là, j'me suis arréte de penser et j'ai compté les poils sur mon torse. Une forêt, un océan de poils, un éco-système, un monde à portée de tétons. Si j'avais un marteau.

Publié dans Bo n'a rien à dire

Commenter cet article

Olichebo 27/03/2008 16:11

Et ça, ça ferait un bon début de sketch.